agence du grand logis
Transaction Gestion Location

Accueil du blog
0

Bien choisir son locataire

Posté le 08/06/2017 par Agence grand logis

Pour procéder au choix du bon locataire, le propriétaire bailleur doit tenir compte d’un certain nombre de critères. Il peut s’informer sur son locataire et lui demander des documents conformes à la loi, ces documents ne doivent pas traduire de discrimination.

 

 

 

Les documents à demander

 

 

Justificatifs de solvabilité

 

Le propriétaire peut demander les trois derniers bulletins de salaire ainsi que celui du mois de décembre sans bien sûr oublier le contrat de travail. Il devra s’assurer que la personne travaille toujours dans une société en contactant l’employeur. Les salariés titulaires d’un CDI (contrat à durée indéterminée) doivent être privilégiés même s’ils ne constituent aucune assurance tous risques.

 

Un avis d’imposition indique aussi au bailleur les autres revenus de celui qui veut louer. S’il les juge insuffisants, il est en droit de mettre en place un cautionnement. Le candidat à la location choisira une personne pour garantir le loyer en cas de non-paiement.

 

 

Une pièce relative à la situation personnelle

 

Le candidat doit être majeur pour signer son contrat de location. Il est donc important de vérifier s’il est majeur. Pour cela, sa carte nationale d’identité, son passeport ou sa carte de séjour peut lui être demandé.

 

 

Pour le comportement

 

Pour voir si la personne désireuse de louer est à jour de ses paiements, l’investisseur locatif (bailleur) devra consulter les trois dernières quittances du loyer de son ancien logement. Il peut également contacter l’ancien bailleur pour savoir si les loyers ont été réglés avec retard.

 

 

 

Recevez toutes les candidatures à la location

 

Afin de choisir le meilleur profil, il faut disposer de plusieurs dossiers. Cela offre plus de possibilités pour dénicher la personne qui paiera bien le loyer. Il ne faut pas éliminer des dossiers en se basant sur des préjugés. De nombreuses personnes ont cru qu’il y avait une catégorie de personnes qui pouvaient payer correctement leur loyer, mais elles ont été déçues. L’âge, la situation matrimoniale ou l’origine d’une personne ne peut être un critère de choix pour céder un logement. De tels critères entraînent facilement à la discrimination. Pour cela, un propriétaire bailleur risque une poursuite judiciaire. Par contre, des échanges avec tous ceux qui veulent louer le logement et une comparaison de leurs revenus et des garanties apportées orientent efficacement.

 

 

 

Le sérieux du profil à retenir

 

Le comportement traduit bien souvent la nature profonde de chaque personne. Il serait dommage de ne pas y prêter attention ! À partir du comportement de celui ou celle qui veut un logement, il est possible de déterminer son sérieux. Le langage corporel, la ponctualité et le temps mis avant de répondre au mail ou appel du bailleur sont autant d’éléments pouvant justifier du sérieux d’un profil, donc de trouver quelqu'un qui saura entretenir le logement et que les voisins apprécieront.

 

 

 

Les précautions à prendre

 

Le renforcement des droits de toute personne louant un local d’habitation par la loi du 17 janvier 2002 (la Loi de Modernisation Sociale) ne permet pas à un bailleur de refuser de louer à quelqu’un en raison de son apparence physique, sa situation familiale, son orientation sexuelle, son handicap, son origine, ses mœurs, son patronyme, ses opinions politiques, etc. Sous peine de poursuite pour discrimination.

 

C'est pareil pour le refus de cautionnement au motif que la personne est étrangère.

 

Un bailleur ne peut demander à la personne qu’il veut céder le logement, avant la conclusion du bail, sa photocopie d'identité, sa carte d'assuré social, sa copie de relevé de banque ou un document attestant d'une bonne tenue de son compte. Cette loi demeure en revanche muette quant à la production d’une carte d'identité comportant une photo...

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.