agence du grand logis
Transaction Gestion Location

Accueil du blog
0

Acheter son logement, la grande majorité des acquisitions se fait en moins d'un an

Posté le 22/11/2017 par Agence grand logis

En augmentation significative par rapport aux années précédentes, la proportion de ménages qui a acheté un bien immobilier après moins d'un an de recherches est passée de 53% à 70% depuis 2014. La moyenne se situe même à 4,5 mois pour la signature d'un compromis. Elle était de 7 mois en 2014. Plus fluide, le marché fait l'objet d'évolutions qui ont un impact sur le parcours des acquéreurs. Petit tour d'horizon.

 

Près de la moitié des acheteurs renoncent à au moins un de leurs critères
La surface, l'emplacement ou le budget sont parmi les exigences les plus souvent revues pour la décision finale. Ainsi, pour un tiers des ménages, l'achat porte sur un bien plus petit que prévu ou qui ne se trouve pas dans la zone géographique espérée. Pour 20% d'entre eux, le budget initial est dépassé.

 

Il faut signaler que pour 61% des acquéreurs, l'achat immobilier est validé après une négociation du prix, en moyenne de 7%, dans laquelle les agences immobilières sont largement parties prenantes. La proportion d'acheteurs obtenant une remise sur le prix de vente diminue depuis plusieurs années, ce qui montre que le marché reste tendu dans certaines régions et que les vendeurs proposent des prix plus proches de la réalité.
La vente est conclue après la visite de 6 appartements ou maisons en moyenne, chiffre stable par rapport aux années précédentes.

 

Bien que les recherches satisfassent une grande majorité des ménages, essentiellement en Ile-de-France et dans le Sud Est, ce sont tout de même 21% qui poursuivent leurs démarches au-delà de 12 mois et 9% qui abandonnent leur projet.

 

Maisons ou appartements, ces choix dépendent logiquement des types de communes d'implantation. Proportionnellement mieux pourvues en maisons, les communes de moins de 5 000 habitants attirent 87% des ménages qui cherchent une maison. Ce chiffre baisse progressivement à mesure que la taille de la commune augmente, jusqu'à ne plus atteindre que 34% de personnes en quête d'une maison dans les villes de plus de 100 000 habitants.

 

Internet, l'outil plébiscité par tous pour la recherche

 

Que ce soit pour consulter les annonces, rechercher un financement ou se faire une idée du marché, 96% des personnes en recherche de bien utilisent internet, chiffre en constante augmentation. La consultation est même quotidienne pour près de la moitié d'entre eux. Ces démarches sont facilitées par la présence, aujourd'hui systématique, des offres et des agences immobilières en ligne.

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.